Comics artist Giraud died at 73. The above post is Kichka’s obituary (drawn, and in French).

Michel Kichka

C’est en 1966 au collège, que je découvre Pilote. Jusque là j’étais un fervent de Spirou qui m’offrait des rendez-vous hebdomadaires avec Gaston, Spirou et Fantasio, Lucky Luke, Johan et Pirlouit, Jerry Spring, Gil Jourdan, Boule et Bill et compagnie. Pilote m’offrit Blueberry, Astérix, les Dingodossiers, le grand Duduche, puis Reiser, Brétécher, Mandryka et compagnie. Autant dire que je baignais dans l’âge d’or de la BD franco-belge. Plus tard, au lycée je découvris l’Echo des Savanes puis Métal Hurlant.
Moi qui était dingue de western, j’ai suivi Blueberry dans toutes ses aventures. Au scénario épique de Charlier venait s’ajouter le dessin réaliste et virtuose de Giraud, du jamais vu pour mes jeunes yeux de futur dessinateur. Même si je ne me destinais plutôt au dessin d’humour, Giraud était à lui seul une école et un maître. Je recopiais des cases, essayant de comprendre comment fonctionne une composition, ce que sont…

View original post 179 more words

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s